02-12
2009

FaceBook change ses règles de confidentialité

button-facebookCette nuit, dans une lettre ouverte aux membres de FaceBook, Mark Zuckerberg, le fondateur de FaceBook, annonce la suppression des réseaux de type "géographique", afin de permettre un meilleur contrôle sur qui a accès, ou non à nos informations. Lettre ouverte de Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook
À tous les utilisateurs de Facebook :
Cette année est un excellent cru pour un monde plus ouvert et mieux connecté.
Grâce à vous, ce sont désormais plus de 350 millions de personnes à travers le monde qui utilisent Facebook pour communiquer et partager ce qui se passe dans leur vie.

Pour rendre cela possible, nous nous sommes attachés à vous donner les outils nécessaires au partage et au contrôle de vos informations.
Depuis la première version de Facebook il y a cinq ans, nous avons créé des outils qui vous aident à contrôler ce que vous partagez avec chaque personne ou groupe de personnes.
Et nous continuons aujourd’hui à améliorer la confidentialité des données.

Le modèle actuel de confidentialité de Facebook se base sur les « réseaux » – de votre communauté d’étudiants, de votre entreprise ou de votre zone géographique.
Cela fonctionnait bien lorsque Facebook était majoritairement utilisé par des étudiants car il était logique qu’un étudiant puisse partager du contenu avec d’autres étudiants.

Mais, avec le temps, les utilisateurs nous ont demandé d’ajouter des réseaux dédiés aux entreprises et aux zones géographiques.
Aujourd’hui, nous avons même des réseaux pour des pays entiers comme l’Inde ou la Chine.

Le problème de ce type de réseaux est que, si vous rejoignez un réseau régional comme l’Australie ou l’Italie (qui ont chacun des millions de membres), il devient difficile de contrôler les informations sur votre vie privée.
Près de 50% de tous les utilisateurs de Facebook sont en effet des membres de réseaux de zones géographiques, ce qui pose un véritable problème.
Si nous pouvons créer un meilleur système, ce seront alors plus de 100 millions de personnes qui auront un meilleur contrôle sur leurs informations.

Le projet que nous avons décidé d’adopter est de supprimer complètement les réseaux de zones géographiques et de créer un modèle plus simple pour contrôler la confidentialité des données : vous pourrez rendre votre contenu disponible uniquement à vos amis, à vos amis et à leurs amis ou à tout le monde.

Nous avons également ajouté une fonctionnalité que beaucoup d’entre vous ont demandée, à savoir la possibilité de contrôler qui peut voir chaque contenu que vous créez ou téléchargez.
Nous avons également simplifié la page des paramètres, notamment en regroupant certaines options, comme vous nous l’avez suggéré.
Si vous souhaitez en savoir davantage, nous avions commencé à parler de ce projet en juillet.

Dans la mesure où cette mise à jour supprimera les réseaux de zones géographiques et créera de nouveaux paramètres, nous vous demanderons dans les semaines à venir de vérifier et d’actualiser vos réglages de confidentialité.
Vous recevrez alors un message expliquant les changements et qui vous renverra vers une nouvelle page où vous pourrez actualiser vos paramètres.
Quand vous aurez terminé, nous afficherons une page de confirmation qui vous permettra de vérifier que vous avez effectué les réglages souhaités.
Comme toujours, il sera bien évidemment possible de changer à nouveau ces réglages à n’importe quel moment.

Nous avons travaillé d’arrache-pied pour mettre en place le meilleur système de contrôle possible mais nous avons bien conscience que chaque personne a des besoins différents.
Nous vous suggérerons des réglages basés sur le niveau actuel de vos options de confidentialité (mais la meilleure procédure pour trouver les meilleurs réglages est de passer en revue toutes vos options et de les personnaliser en fonction de vos besoins).
Je vous encourage à le faire et à choisir les options qui vous conviennent le mieux en fonction de ce que vous souhaitez partager en ligne et du public que vous souhaitez cibler.

Merci de faire partie de ce qu’est Facebook aujourd’hui et de rendre le monde plus ouvert et plus connecté.

Mark Zuckerberg
On y apprends grossièrement que les réseaux de type géographique, qui permettait jusqu'à présent d'accéder aux données d'un utilisateur simplement en étant dans le même pays (réseau géographique) va être supprimé, mais aussi qu'une fonction va permettre de simplifier les méthodes pour savoir si oui, ou non quelqu'un a accès à nos informations. Nous verrons bien ce que cela va donner pour la suite, mais bon, FaceBook reste toujours une porte ouverte à la "non confidentialité". J'y suis par choix, mais tout le monde n'y est pas forcément en connaissance de cause.

 

 

Aucun commentaire pour ce billet.

 

Votre commentaire