07-12
2009

BenchMark d'un serveur Postfix avec smtp-source

SMTP-Source est un petit binaire fourni à l'installation de Postfix, permettant d'effectuer des benchmark simplement d'un serveur de mail. D'après la page de manuel smtp-source - multi-threaded SMTP/LMTP test generator. Celui-ci permet donc d'envoyer des emails au travers d'un serveur SMTP à une fréquence élevé.

Exemple d'utilisation

L'utilisation est très simple, et s'effectue en une ligne. Il n'y a pas de fichier de configuration, vous devez simplement spécifier le from, le serveur SMTP, ainsi que le to. Dans notre première exemple, nous utiliserons le serveur SMTP local, en envoyant un email depuis l'user root, à l'user postmaster. Le message fera approximativement 1Ko
smtp-source -s 1 -l 1024 -m 1 -c -f root@localhost -t postmaster@localhost -4 127.0.0.1:25
Correspondance des variables: Si nous souhaitons savoir combien de temps a prit l'envoi de cet unique message, il nous suffit de précéder notre commande smtp-source par la commande time.
time smtp-source -s 1 -l 1024 -m 1 -c -f root@localhost -t postmaster@localhost -4 127.0.0.1:25
1
real    0m0.005s
user    0m0.004s
sys     0m0.004s
Cet exemple est bien sûr stupide, envoyer un seul et unique message ne permettra pas un benchmark utile.

Benchmark en condition réelles

Dans notre exemple, nous allons utiliser 2 serveurs SMTP sur lesquelles nous avons accès, ce qui nous permettra de leur donner des règles correctes d'acceptation des messages. Si vous envoyez 1000 emails sur votre adresse email Gmail, vous risquez un blacklistage de votre serveur dédié. Nous allons envoyer 5'000 emails (-m 5000), en utilisant 50 connections simultanées (-s 50) à notre serveur de mail. Les messages feront 10Ko (-l 10240).
time smtp-source -s 50 -m 5000 -l 10240 -c -f root@aserv.eu -t spam@admin-serv.net -4 ara:25
5000
real    0m24.006s
user    0m0.280s
sys     0m0.720s
Comme vous le voyez dans cet exemple, l'envoi de 5000 emails n'a prit que 24 secondes, bien sûr, il ne s'agit là que de la mise en queue des messages. Mais vous pouvez déjà vous faire une idée sur les performances de votre Postfix. Attention à utiliser SMTP-Source avec des serveurs que vous connaissez afin d'éviter tout problème de blacklistage.

 

 

2 Commentaires pour ce billet.

 

 

  1. Merci de m'avoir fait découvrir cet outils de bench !

  2. De rien ;) Très utile pour voir quand ça commence à bloquer.
    Je m'en sers surtout pour DKIMProxy et voir sa montée en charge.

 

Votre commentaire